FANDOM


Nina Cortex
Nitro Fueled Nina
Première Apparition Crash Bandicoot : Fusion (2004, Vicarious Visions)
Espèce Humain/Cyborg
Affiliation(s) Neo Cortex
Dernière Apparition Crash Team Racing: Nitro-Fueled (2019)

Nina Cortex est la nièce du maléfique scientifique Dr. Neo Cortex. Elle fait sa première apparition dans Crash Bandicoot : Fusion , où elle est la nièce souriante et aimable de Cortex. Elle réapparaît en tant que personnage jouable dans Crash Twinsanity, où elle devient quasi-muette et mystérieuse.

Histoire Modifier

Crash Bandicoot : Fusion Modifier

Nina est recrutée par le Docteur Cortex pour enlever Coco Bandicoot et Le Professeur. Quand Spyro et Crash arrivent pour sauver Coco et Le Professeur, Nina poursuit Crash, pour ensuite être capturée dans une cage, où elle est laissée pour pleurer sur l'injustice de la situation. Nina était très jeune à ce moment-là, comme elle appelait Spyro "Purple Puppy".

Crash Twinsanity Modifier

Même si elle est une Cortex, Nina avait un amour contre nature pour les animaux à fourrure mignons et elle avait généralement un bon cœur. Son oncle, voyait cela comme potentiellement mauvais. Il a donc remplacé ses mains par des poings en acier bionique pour qu'elle ne puisse pas s'approcher des animaux sans les écraser et les tuer (par accident). Il l'a ensuite envoyée dans son ancienne école, l'Académie Maléfique de Mme Amberly pour développer un mauvais comportement, en espérant qu'elle deviendrait aussi mauvaise que lui.

Crash et Cortex arrivent à l'Académie du Mal pour chercher Nina car ils ont besoin d'elle pour réparer le Psychetron. Après avoir fouillé diverses salles de classe et couloirs, Cortex la trouve dans son dortoir. Elle fait une farce à son oncle en utilisant une fausse tête et en sautant sur Cortex. Elle montre à son oncle ce qu'elle a appris, les combat de fourmis et est brièvement poursuivie par un bus scolaire qui s'est attaché au dirigeable de Cortex.

Nina n'est jouable que dans deux parties du jeu, l'une étant Rooftop Rampage et l'autre étant la première phase de la bataille contre le Deathbot. Elle a la capacité d'utiliser son bras robotique pour frapper et elle peut aussi tourner. Comme Cortex, elle ne peut sauter qu'une seule fois, mais c'est beaucoup plus haut que le saut de Cortex. Elle peut utiliser son bras pour saisir les crochets de grappin.

Crash, Cortex et Nina retournent au laboratoire Iceberg, où elle répare le Psychetron en lui donnant une bonne claque, à la surprise de Cortex. L'équipe se dirige ensuite vers la dixième dimension. Nina est ensuite kidnappée par le Crash maléfique sauvage, l'alterné de Crash, et il l'emmène chez lui, où Cortex la sauve rapidement en s'offrant bêtement au Crash maléfique. Elle aide plus tard à vaincre les jumeaux maléfiques en détruisant les sources d'énergie de leur Deathbot.

Crash Tag Team Racing Modifier

Elle y apparaît en tant que personnage jouable.

Crash of the Titans Modifier

Cortex échouant tout le temps face à Crash, Uka Uka décida d'appeler Nina à la place de son oncle. Elle finira par échouer, mais Cortex la félicitera tout de même.

Crash Génération Mutant Modifier

Après son échec face à Crash dans le jeu précédent, Cortex renvoie Nina dans une école. Par la suite, face à l'invasion des mutants sur toute l'île, Crash et Aku Aku décident de demander de l'aide à Nina afin de stopper son oncle. Mais cette dernière, jalouse de Crash refusera. Elle leur donnera tout de même la localisation de Crunch et N. Brio.

Crash Team Racing: Nitro-Fueled Modifier

Nina devient un personnage jouable dans le grand prix d'octobre 2019.

Avant d'être jouable, elle apparaît sur des drapeaux dans le Château Cortex et dans la Cour Nitro.

Anecdotes Modifier

  • Le personnage a été créé par Traveller's Tales, mais est apparue dans Crash Bandicoot Fusion en premier.
    • Elle devait faire ses débuts dans Crash Nitro Kart, mais après que Vicarious Visions a été choisi pour développer le jeu, elle a été retirée pour des raisons inconnues.

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .